Terre de Touraine du 7 décembre 2018


Des sols français bien vivants p 12 Le constat de l’Inra sur l’état de santé de la terre de France est finalement rassurant avec plus de 90% des sols considérés de « bonne » ou de « moyenne » fertilité biologique. Alors, NON les sols français ne sont pas morts et les changements de pratiques culturales en cours vont continuer de les améliorer.

Malaise de la ruralité  Les agriculteurs mobilisés p 2 et 3 Les agriculteurs manifesteront ce lundi dans toute la France à l’appel du syndicat majoritaire, la FNSEA pour je les cite « que cesse le matraquage insensé de leur activité. Alors qu’ils adaptent leur mode de production au nouveaux enjeux sociétaux, ils demandent l’arrêt de l’empilement franco-français des contraintes et d’une fiscalité écologique irrationnelle.

Agrocampus Maraîchage : l’espace test est sur les rails p 14 Les futurs maraîchers vont pouvoir se former, tester la viabilité de leur projet et leur niveau de compétence dans les deux espaces tests qui vont ouvrir dans quelques semaines au lycée agricole de Fondettes.

Evènement viticole Un Vinocamp pour professionnaliser l’œnotourisme p 10  Vinocamp est un forum communautaire avec des ateliers, des conférences, des dégustations où le monde viticole rencontre des étudiants et des startups à l’imagination fertile. 

AG cantonales TO-DE & CICE : alerte rouge chez les arbos p 4 Les militants UDSEA du canton d’Azay-le-Rideau se sont retrouvés à Vallères dans les locaux de Fruitouraine. Malgré des campagnes de commercialisation plutôt saines au niveau des cours, les arboriculteurs peinent à retrouver l’équilibre et redoute la suppression d’exonération travailleurs occasionnels demandeurs d’emploi.

Oléagineux Les signaux contradictoires du ministre p 11 En ouverture des rencontres Oléopro organisées le 29 novembre par la filière des huiles et protéines végétales, le ministre de l’agriculture a entendu les doléances des professionnels qui ne comprennent plus les signaux contradictoires envoyés par le gouvernement : manque de soutien aux biocarburants, flou sur les nouvelles biotechnologies, interdiction de produits phytosanitaires sans alternative…

ICHN Début des audits mais le combat continue p 4 Pour les éleveurs exclus des zones défavorisées, l’audit annoncé démarre. Diagnostics et conseils techniques seront pris en charge, accompagnés d’une aide directe de 2000 euros.

UDSEA-JA Des candidats actifs au service de tous p 5

Huismes/ Cyril Delalande, agriculteur dans le Véron, explique les raisons de l’évolution de son exploitation et ses motivations d’engagement à la chambre d’agriculture.

St Paterne/L’élevage de porcs n’était pas l’ambition première de Jennifer Charbonneau, mais elle en a fait son univers, valorisant la production par la vente directe.

Avec mots-clefs , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*