Solidarité vouvrillonne: Un don, une greffe, Éric revit !

 Les vignerons de vouvray ont offert « une corvée de taille » à l’un de leur collègue récemment transplanté.

Par Philippe Guilbert

Soirée cinéma pour la famille Gaucher le 3 novembre dernier. Eric, vigneron de Chançay prend « pour une fois » le temps d’aller ./. AUTRES VIDEOS A SUIVRE…voir un film avec ses enfants. Bien calé dans son siège, il perçoit la vibration de son portable ; un numéro inconnu qui peut attendre la fin du film. Mais quand le correspondant insiste une seconde fois, Eric se lève et sort de salle. A l’écouteur, c’est un médecin du service des transplantations cardiaques de l’hôpital Trousseau qui lui annonce qu’un cœur compatible est disponible. Eric attend cet appel depuis des mois.

P3550028

Transplanté cardiaque, Eric Gaucher a bénéficié de la solidarité de ses collègues venus en nombre l’aider à terminer le chantier de taille. 

Atteint d’une myopathie cardiaque héréditaire, son état de santé se dégrade, son essoufflement va croissant depuis le diagnostic prononcé en 2012. Mentalement il est prêt, il doit être à l’hôpital au maximum dans deux heures. Il ne faudra que 20 minutes pour rallier Trousseau. A une heure du matin, le vigneron est sur le « billard » ; à 5 heures, sa femme apprend que l’opération s’est bien passée. Un nouveau cœur bat dans sa poitrine, « à toute vitesse ».

Aux Cormiers Roux, la famille qui le soutient et assure le travail sur le domaine, c’est le soulagement. Les Gaucher qui ont vécu le décès par accident de Jean-Pierre, le père d’Éric voilà trois ans, ont déjà eu leur lot de drame. Après quelques semaines de ré-éducation, Eric rentre chez lui en fin d’année. Il ne pourra reprendre un travail normal avant un an, mais il sait que l’exploitation tient grâce à Maryvonne, sa maman, Patricia sa sœur et leur salarié,  Jean-Jacques Sornais lui-même transplanté voilà vingt ans. Mais le travail a pris du retard.

P3550049P3550018

(de droite à gauche) Eric Gaucher et Jean-Jacques Sornais, le salarié du domaine des Cormiers Roux lui même greffé du cœur voilà 20 ans, le jour de la « corvée de taille » du syndicat des vins. 

En début de semaine, plus de cinquante vignerons sont venus à l’appel du syndicat, tailler la vigne de la famille Gaucher. Trois hectares en une matinée, c’était une sacrée barre de coupe qui était à la manœuvre mardi. Emu, Eric est allé désaltérer les gosiers sur le coup de dix heures et surtout remercier ses pairs pour leur venue.

P3550007P3550019P3550036P3550045

Eric Gaucher et Jean-Michel Pieaux, président de l’appellation Vouvray et les 53 vignerons qui ont répondu à l’appel à la solidarité du syndicat des vins. 

La solidarité, c’est avant tout des actes, et « elle est toujours bien vivace dans le Vouvrillon » s’est réjoui Jean-Michel Pieaux  le président de l’appellation.  Eric ne compte pas en rester là. Après avoir témoigné au cinéma d’Amboise à l’issue de la projection du film « Réparer les vivants », le Domaine des Cormiers roux a décidé de donner le jour à une cuvée  spéciale : le vouvray du Vin Cœur. Présenté lors de la porte ouverte du 8 avril prochain à Chançay,  ce 2016 ½ sec a été embouteillé sous le signe des dons d’organes. Une partie des bénéfices de la vente de cette production sera reversée à l’association France ADOT37.

etiquette cuvee vin coeur

Un don, une greffe, la vie ! Portes ouvertes samedi 8 avril au Domaine des Cormiers Roux la Baderie à Chançay  Plus d’infos : www.vouvraygaucher.com

Lég. photo

Corvée de taille de bon cœur offert par les vignerons de l’appellation. Un geste de solidarité apprécié à sa juste valeur par Eric Gaucher (5ème en partant de la gauche) à sa droite Jean-Jacques Sornais, salarié du domaine lui-même « greffé du cœur ».

 

Avec mots-clefs , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*