Terre de Touraine du 6 janvier 2017

La terre et le défi alimentaire
Pour nourrir ses 9 milliards d’humains dans 35 ans, l’humanité devra mobiliser toutes les agricultures mais aussi tous les agro-systèmes du monde ainsi que les réseaux de commerce, du local à l’international lointain. P 3

Accords de libre échange Les africains méfiants « Les paysans africains savent produire, et ils savent produire beaucoup » Interview d’Ibrahima Coulibaly, président de la CNOP (Mali). Exploitant en polyculture élevage, Ibrahima Coulibaly est président de la Coordination nationale des organisations paysannes (CNOP) du Mali, et vice-président du Réseau des organisations paysannes et de producteurs de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA). A l’occasion d’une venue en France, il a donné son point de vue sur les accords de libre-échange qui inquiètent les Européens, en dressant un parallèle avec les Accords de partenariat économique (APE) que l’UE souhaite signer avec l’Afrique de l’Ouest.

Vigne L’IFV sur la piste du sauvignon climato-compatible L’IFV Val de Loire conduit des recherches de présélection agronomique de lignées de sauvignon blanc. L’objectif étant de proposer une offre complémentaire aux sauvignons présents sur le marché actuellement. Les nouveaux plants devront en effet être adaptés au changement climatique pour résister aux fortes chaleur et à la sécheresse. Avez-vous remarqué Isabelle qu’il ne pleut ou presque plus depuis six mois en Touraine. C’est la sécheresse en hiver. p 9
Coopération agricole La Copac confortée prépare 2017
Contrairement à ce qu’ils seront en 2016/17, les comptes de la campagne 2015/16 clôturés par la Copac avant l’été sont bons. La coopérative qui a redressé son secteur jardinerie va l’étendre sur le Bouchardais. p 11

Races bovines FNB : cœur de gamme en « promotion »
Avec « Cœur de Gamme » la fédération nationale bovine organise une rétribution complémentaire directement aux producteurs par les enseignes de grande distribution. La FNB a présenté sa démarche à Nantes lors de sa tournée régionale. Cœur de gamme pointe la mise en valeur dans les rayons GMS des races à viande françaises. Pour l’instant le premier bilan est mitigé. Le concept va demander du temps pour bénéficier à tous. En 2017, la FNB veillera à l’application de cette mesure dans tous les départements. La fédération compte aussi sur les actions locales des producteurs pour sensibiliser les bouchers des rayons GMS à la valorisation CdG. p 4
Aléas Le modèle français en danger L’impact des aléas climatiques et économiques touche à cœur l’activité de production agricole. L’association générale des producteurs de maïs tire la sonnette d’alarme. Si la production de maïs a globalement résisté face aux aléas climatiques exceptionnels de l’année, l’AGPM prépare l’avenir et formule ses propositions pour une assurance récolte plus efficace et pour une PAC qui renforce la compétitivité du maïs européen et de ses producteurs. p 3
Azote & cultures Le calcul du reliquat est-il fiable ? Mesurer les reliquats azotés en sortie d’hiver est primordial afin d’ajuster au mieux le plan de fumure des cultures. Pour obtenir des résultats de qualité, un minimum de 14 prélèvements doit être réalisé dans un cercle de 20 m de diamètre. p 12

Transmission Céder = anticiper Les 6, 9 et 16 décembre, divers intervenants du monde professionnel agricole étaient présents pour répondre aux questions des futurs cédants, venus nombreux. p 14
Désherbage colza Les graminées : c’est compliqué ! Des conseils de Terre Inovia pour contenir les adventices avec une panoplie de désherbants de plus en plus restreinte. p 13
Bestiaire Les grillages « vivants » d’Amandine Originaire de Pocé-sur-Cisse, l’artiste Amandine Bocquelet expose actuellement ses œuvres à Tours. Ses majestueuses sculptures en grillage rendent hommage à l’animal et à sa relation avec l’homme. Une belle découverte. p 24

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*