Atelier fermier Un succès à déguster à la petite cuillère

 

Nouveaux projets d’investissement à la ferme Maurice qui transforme un quart de son lait à la ferme tout en assurant sa commercialisation.

Entre le premier pot serti au fer à repasser et le millionième yaourt operculé à la chaîne, cinq ans ont passé et pas mal de lait aussi dans le lactoduc de la ferme de Bourdel. C’est en 2010 en effet que, lassés par les crises laitières à répétition, les associés de cette exploitation laitière du sud Touraine ont étudié l’option transformation. La cuisine de la famille s’est ainsi transformée en laboratoire. Viviane Maurice y a mis au point ses prototypes ; fromages, yaourts, desserts lactés. « Avec le recul, je me dis que nous étions un peu fous de se lancer et d’investir sans avoir de clientèle »  reconnait l’éleveuse qui ne se doutait pas non plus qu’elle changerait quasiment de métier en prenant cette nouvelle orientation. A l’issue de la campagne laitière en cours, la ferme Maurice aura transformé et vendu elle-même 250 000 litres de lait, soit un quart de la production du troupeau de 110 vaches. Quatre associés et sept salariés s’affairent au quotidien pour faire tourner ce qui est devenu une vraie PME à Neuilly-le-Brignon. Au fil des jours et des difficultés rencontrées, les éleveurs ont appris à …LA SUITE DE CET ARTICLE DANS L’ EDITION PAPIER DE TERRE DE TOURAINE DU 30 OCTOBRE 2015. ABONNEZ-VOUS (lire ci-dessus)

Philippe Guilbert

 

 

Avec mots-clefs , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*